Glossaire

Accueil de jour

Les personnes âgées qui vivent chez elles peuvent être accueillies de une à plusieurs journées par semaine dans une structure proposant un accueil de jour. L’accueil de jour s’adresse principalement aux personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées, et aux personnes âgées en perte d’autonomie physique. Fréquenter un accueil de jour permet de préserver son autonomie grâce aux activités adaptées proposées. Ces temps passés hors du domicile contribuent également  à rompre l’isolement et à permettre aux proches de dégager du temps pour leurs propres occupations.

AGGIR

La grille AGGIR (Autonomie Gérontologie Groupes Iso Ressources) permet d’évaluer le niveau de perte d’autonomie physique ou psychique d’une personne. Cette évaluation est nécessaire pour l’attribution de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) et la fixation de son montant. Cette grille nationale d’évaluation permet de répartir les degrés de perte d’autonomie en six groupes nommés GIR  (Groupes Iso Ressources) correspondant à des besoins d'aides et des soins. Le niveau 1 (GIR 1) est le niveau de perte d’autonomie le plus fort et le niveau 6 (GIR 6) est le plus faible. Seules les personnes dont la perte d’autonomie est évaluée en GIR 1 à 4 sont éligibles à l’APA.

Aidant

D'après la Charte européenne de l’aidant familial, Coface 2007 un aidant est "une personne non professionnelle qui vient en aide, à titre principal, pour partie ou totalement, à une personne dépendante de son entourage, pour les activités de la vie quotidienne. Cette aide régulière peut être prodiguée de façon permanente ou non et peut prendre plusieurs formes, notamment : nursing, soins, accompagnement à l’éducation et à la vie sociale, démarches administratives, coordination, vigilance permanente, soutien psychologique, communication, activités domestiques… »

Aide à domicile

L’aide à domicile, ou auxiliaire de vie sociale, est un professionnel qui intervient au domicile des personnes en perte d’autonomie pour les aider à accomplir les actes de leur vie quotidienne : préparation des repas, aide à la prise des repas, entretien du linge, travaux courants, accompagnement pour les sorties…

APA

L’APA est une allocation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie versée par le conseil départemental. L’APA aide à payer les frais d’aide à domicile ou une partie du tarif dépendance en EHPAD. Il s’agit d’une allocation universelle : toutes les personnes âgées de 60 ans ou plus qui remplissent les conditions d'éligibilité peuvent en bénéficier quels que soient leurs revenus. Une participation progressive est demandée à la personne bénéficiaire de l’APA au-delà d’un certain niveau de revenus. L’attribution de l’APA n’est pas soumise à l’obligation alimentaire. Les montants versés ne sont pas récupérables ni du vivant ni au décès du bénéficiaire.

APL

L'APL (aide personnalisée au logement) est une prestation versée sous conditions qui permet de réduire les dépenses de logement en allégeant la charge du loyer pour les locataires, et la charge du prêt pour les accédants à la propriété ou les propriétaires qui occupent leur logement.

ASPA

L'ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées) remplace les anciennes prestations constitutives du minimum vieillesse par une allocation unique depuis le 1er janvier 2007. Elle est destinée à garantir un niveau de ressources minimal aux personnes âgées de plus de 65 ans ayant des revenus inférieurs à un certain seuil.

CCAS

Les CCAS (centres communaux d’action sociale) sont en charge de l’action sociale dans les communes. Pour soutenir les habitants de la commune, notamment les personnes âgées, le CCAS  attribue des aides financières, en nature ou sous forme de prêts, développe des activités comme la gestion d’établissements d’hébergement pour personnes âgées ou de services à domicile…

CLIC

Le CLIC (centre local d'information et de coordination) est un guichet d’accueil de proximité, d’information, de conseil et d’orientation destiné aux personnes âgées et à leur entourage. Il rassemble toutes les informations susceptibles d’aider les personnes âgées dans leur vie quotidienne.

CSI

Les centres de soins infirmiers (CSI) sont des centres de santé ouverts à tous qui interviennent dans le secteur des soins ambulatoires.

Curatelle

La curatelle est une mesure de protection juridique intermédiaire des personnes susceptibles d’accomplir des actes pouvant leur être préjudiciables. Cette protection est destinée aux personnes qui, sans être hors d'état d'agir elles-mêmes, ont besoin d'être assistées, conseillées ou contrôlées dans les actes de la vie civile. La curatelle n'est prononcée que s'il est établi que la mesure de sauvegarde de justice serait une protection insuffisante. Il existe plusieurs degrés de curatelle. Son degré de protection est inférieur à celui d'une tutelle. La personne sous curatelle est assistée par un curateur désigné par le juge des tutelles.

EHPAD

Les EHPAD sont des maisons de retraite médicalisées qui accueillent des personnes âgées en perte d'autonomie. Les EHPAD ont pour mission d’accompagner les personnes fragiles et vulnérables et de préserver leur autonomie par une prise en charge globale comprenant l’hébergement, la restauration, l’animation et le soin.

Equipe spécialisée Alzheimer

Les équipes spécialisées Alzheimer ont pour mission d’accompagner les personnes malades d’Alzheimer vivant à domicile et d’aider leurs proches. L’accompagnement des équipes spécialisées Alzheimer s’adresse aux personnes diagnostiquées au début de la maladie, à un stade léger et modéré afin de les aider à maintenir leur autonomie en stimulant leurs capacités et à diminuer les éventuels troubles du comportement. Ces équipes sont rattachées à des SSIAD (services de soins infirmiers à domicile). Pour bénéficier de leur intervention, il est nécessaire d’avoir une prescription médicale délivrée par le médecin traitant ou bien par un médecin d’une consultation mémoire ou gériatrique.

GIR

Le GIR (groupe iso-ressources) correspond au degré de perte d’autonomie d’une personne âgée. Le GIR d’une personne est calculé à partir de l’évaluation effectuée à l’aide de la grille AGGIR. Il existe six GIR : le GIR 1 est le niveau de perte d’autonomie le plus fort et le GIR 6 le plus faible. Seules les personnes appartenant aux GIR 1 à 4 peuvent bénéficier de l'APA (allocation personnalisée d’autonomie).

HAD

L’HAD (hospitalisation à domicile) est une forme d’hospitalisation qui permet, au domicile, d’assurer certains soins techniques, intensifs ou complexes que le secteur libéral, même coordonné, n’est pas en mesure de prendre en charge.  Elle garantit la continuité des soins (7 jours sur 7, 24 heures sur 24) dans un environnement familier. L’HAD intervient exclusivement sur prescription médicale et avec l’accord du médecin traitant qui assure la prise en charge médicale tout au long du séjour. Elle est prise en charge par l’Assurance maladie.

Hébergement temporaire

L’hébergement temporaire permet aux personnes âgées qui vivent à domicile de trouver des solutions d’hébergement pour une courte durée. Il est possible d’être hébergé temporairement dans un établissement pour personnes âgées ou chez des accueillants familiaux. Cet hébergement temporaire peut se programmer (départ en vacances des proches aidants...) ou être organisé lorsque le maintien à domicile est ponctuellement compromis (défaillance momentanée de l’aide à domicile ou du conjoint…).

Logement-foyer

Les logements-foyers sont des ensembles de logements pour les personnes âgées associés à des services collectifs. Les logements-foyers sont composés d’appartements privatifs et d’espaces communs partagés par les résidents (salle d’animation, salle de restaurant…). Ils accueillent en moyenne une cinquantaine de résidents. Ils sont souvent construits à proximité des commerces, des transports et des services. Le coût du logement y est modéré.

MARPA

Les MARPA (maison d'accueil rural pour personnes âgées) sont des logements-foyers ruraux de petite capacité spécialement conçus pour les personnes âgées qui vivent en milieu rural. Elles accueillent une vingtaine de personnes. Dans les MARPA, les résidents ont tous un logement indépendant. Ils bénéficient en plus de services collectifs : restauration, blanchisserie, animations…

MDPH

La MDPH (maison départementale des personnes handicapées) est pour les personnes handicapées et leurs familles le lieu unique d’information, d’orientation et de reconnaissance des droits. Dans chaque MDPH, une équipe pluridisciplinaire d’évaluation est chargée d’évaluer les besoins des personnes handicapées. Elle comprend différents spécialistes. Pour certaines demandes particulières, les personnes âgées peuvent s’adresser à la MDPH.

Obligation alimentaire

L'obligation alimentaire est l'obligation légale de fournir pour un membre proche de sa famille (ascendants et descendants) dans le besoin l’aide matérielle indispensable pour vivre notamment nourriture, logement, vêtements. Les obligés alimentaires peuvent être mis à contribution pour financer une partie des frais d’hébergement d’un proche.

PCH

La PCH (prestation de compensation du handicap) est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d'autonomie des personnes handicapées. Cette prestation couvre les aides humaines, aides matérielles (aménagement du logement et du véhicule) et aides animalières. Il est possible de bénéficier de la PCH à domicile ou en établissement. Toute personne handicapée âgée d'au maximum 75 ans dont le handicap est survenu avant l'âge de 60 ans peut bénéficier de la PCH.

Plateformes d'accompagnement et de répit

Les plateformes d’accompagnement et de répit apportent un soutien aux proches aidants de personnes âgées en perte d’autonomie. Il est possible de les contacter directement pour obtenir des conseils et du soutien.

Portage de repas

Le portage de repas est une livraison de repas une à plusieurs fois par semaine chez une personne âgée en perte d’autonomie. Cette aide à domicile peut être organisée par la commune, une association, ou un service d’aide à domicile. Le portage de repas permet de conserver une alimentation variée et équilibrée même en cas de difficulté à faire la cuisine ou les courses. Il peut être partiellement financé par l’APA (allocation personnalisée d'autonomie).

Résidence services

Les résidences services sont des ensembles de logements privatifs pour les personnes âgées associés à des services collectifs. Les occupants des résidences services sont locataires ou propriétaires. Ils peuvent faire appel aux divers dispositifs conçus pour prévenir la perte d’autonomie et faciliter le maintien à domicile, dans les mêmes conditions que pour tout autre domicile : aides à la personne, SSIAD (services de soins infirmiers à domicile)… Les résidences services ne sont pas des établissements sociaux et médico-sociaux et ne sont généralement pas adaptées à l’accueil de personnes dépendantes.

SAAD

Les services d'aide à domicile effectuent des prestations d’aide à la toilette, de ménage, d’accompagnement à des personnes fragilisées, dépendantes ou handicapées en dehors des actes de soins réalisés sur prescription médicale. Ces services permettent de préserver le maintien à domicile ainsi que des liens avec son entourage.

Service à la personne

Les services à la personne proposent une gamme variée de services à domicile (assistance aux personnes âgées, handicapées, travaux ménagers, jardinage, etc.). 

Soins palliatifs

Les soins palliatifs sont des soins pratiqués par une équipe interdisciplinaire en institution ou à domicile. Ils visent à soulager la douleur, à apaiser la souffrance psychique, à sauvegarder la dignité de la personne malade et à soutenir son entourage. Les personnes en fin de vie qui désirent demeurer chez elles peuvent bénéficier de soins palliatifs à domicile. 

SPASAD

Les SPASAD (services polyvalents d’aide et de soins à domicile) sont des services assurant à la fois les missions d’un SSIAD (service de soins infirmiers à domicile) et celles d’un service d’aide à domicile. Ils proposent à la fois des soins infirmiers et des aides à domicile.

SSIAD

Les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), services médico-sociaux, assurent sur prescription médicale aux personnes âgées malades ou dépendantes les soins infirmiers et d'hygiène générale ainsi qu'une aide à l'accomplissement des actes essentiels de la vie.

Téléassistance

La téléassistance permet de sécuriser les personnes âgées qui vivent seules chez elles. En cas de problème (chute, malaise…), la personne peut contacter une plateforme téléphonique joignable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 en appuyant sur un médaillon ou une montre portée en permanence. Selon le degré d’urgence de la situation, une intervention sera déclenchée pour porter assistance à la personne.

Unité Alzheimer

Une unité Alzheimer est un lieu de vie particulier adapté aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

Rechercher un service